Sport et Naturopathie : le duo gagnant pour celles qui bougent !

Article invité rédigé par Julia de Naturogreen

Lorsque je me suis prêtée au jeu des bulles d’inspiration d’Aline, outre le fait de lui avoir exposé mon parcours sportif, nous avions longuement échangé sur notre vision du sport et de ses bienfaits sur la santé.

Je lui avais expliqué les fondements de la naturopathie et son lien très rapproché avec la pratique d’une activité sportive.

Nous avions ainsi convenu qu’il serait pertinent que je partage ma pratique de la naturopathie sur son blog.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie a certes le vent en poupe ces dernières années mais sa définition reste encore floue.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la naturopathie est la troisième médecine traditionnelle après la Médecine Traditionnelle Chinoise et l’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne).

Elle est :

« Un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques »

Définition de l’OMS

En d’autres termes, elle vise à conserver et/ou à réinstaurer l’équilibre de notre corps humain en faisant appel à des outils naturels.

Mais la naturopathie est bien plus qu’une médecine. C’est un art de vivre qui a une approche globale de la personne. En améliorant son hygiène de vie, l’organisme retrouve ses capacités pour agir de l’intérieur afin de s’autoguérir et retrouver une bonne santé.

Les 10 techniques de la naturopathie :

Pour se faire, la naturopathie utilise 10 techniques naturelles dont les 3 premières sont considérées comme ses piliers :

  • L’alimentation, comme le disait Hippocrate « Que ton alimentation soit ta première médecine » L’activité physique et/ou sportive
  • L’équilibre psycho-émotionnel, à savoir la gestion du stress et du mental

Puis les 7 autres techniques qui s’emploient dans une cure naturopathique :

  • L’utilisation des plantes comme la phytothérapie, l’aromathérapie…
  • L’utilisation des bienfaits de l’eau comme le sauna, les bains, …
  • Les techniques respiratoires inspirées du yoga ou de la sophrologie par exemple
  • Les massages bien-être comme le massage californien, le thai ou le balinais
  • La réflexologie plantaire, palmaire ou faciale
  • Les techniques vibratoires comme les Fleurs de Bach
  • les techniques énergétiques comme le pouvoir de la nature, du soleil, des pierres…
Et le naturopathe ?

Le naturopathe est considéré comme un éducateur de santé.

Lors de la consultation, il questionne la personne sur son mode de vie, son sommeil, ses habitudes alimentaires, son état de stress etc… afin de mieux cerner le « terrain » de la personne.

Tous ces éléments récoltés lui permettront d’établir un rééquilibrage sur-mesure et de donner des conseils personnalisés. Le but est ici d’aider la personne à retrouver une certaine autonomie par rapport à sa santé et rétablir une bonne hygiène de vie.

Pourquoi le sport est si important dans notre hygiène de vie ?

Le sport tient une place fondamentale pour le bien-être général de la personne. Et c’est d’ailleurs un des premiers conseils que nous entendons régulièrement pour être en bonne santé.

Mais en naturopathie nous allons plus loin.

Ce n’est pas tant la pratique sportive qui joue un rôle clé dans notre santé mais c’est l’art du mouvement. En d’autres termes c’est de bouger au quotidien. D’où la différence entre l’activité physique et le sport.

En effet, l’activité physique permet de :
  • prévenir des maladies cardio vasculaire en musclant son cœur et en renforçant ses veines pour un meilleur retour veineux
  • participer à la perte de poids en facilitant l’élimination du superflu et des cellules graisseuses
  • lutter contre les maladies articulaires pour maintenir la force des muscles et participer au bon fonctionnement des articulations.
  • lutter contre les maladies de civilisation comme le diabète de type 2, la cholestérol, l’obésité…
  • avoir une meilleur gestion du stress car les activités physiques et sportives permettent de déconnecter le mental
  • améliorer de la digestion en relançant les transits paresseux
  • détoxifier l’organisme grâce à l’élimination des toxines par la transpiration
  • partager de bons moments en familles ou entre amis en pratiquant un sport collectif par exemple
Vous l’aurez compris, bouger, bouger et rebouger !

Tous les moyens sont bons pour son bien-être ! Marche, natation, danse, fitness, jardinage, ménage, courses à pied, pilates, yoga, body balance, zumba, arts martiaux, basket, handball, ping pong…

L’essentiel est de choisir l’activité qui vous corresponde le mieux pour qu’elle soit accessible, facile et réalisable selon vos besoins et vos attentes.

Si vous souhaitez optimiser vos séances sportives ou vous remettre à l’activité physique, l’appui de la naturopathie et d’un coaching sportif comme les programmes d’Aline peuvent être de bons moyens pour atteindre ses objectifs et comprendre comment fonctionne son corps.

Sportivement vôtre

Julia Monnier
Naturopathe à Paris et à distance (sur demande)
www.naturogreen.fr

Envie de recevoir mes conseils pour être mieux dans votre corps et dans votre tête grâce au sport et rester motivée ?

Inscrivez-vous aux Capsules d’énergie, la newsletter de Celles qui bougent

Leave a Reply