Céline : Et après, j’ai été malade…, je ne pouvais plus rien faire de mon corps.

Jusqu’à il y a trois/quatre ans, je faisais beaucoup de sport : du ski, des sports de combat, du parachutisme, de la gym. J’étais monitrice de gym quand j’étais jeune, j’encadrais les petits. Je faisais jusqu’à 4 heures de cardio par semaine, de la zumba et du step.

Et après, je suis tombée malade et ça a été la cata. Je ne pouvais plus rien faire de mon corps. Physiquement et moralement, ça ne me convenait pas du tout.

Avec la kiné, je fais 15 à 30 minutes de vélo par semaine. Depuis janvier, j’ai plus de temps et je marche tous les jours entre 30 minutes et 2h30 selon ce qui est possible. Et des fois je fais du vélo, comme là pour venir au plan d’eau. Ça fait 6 kilomètres de chez moi.

Ce n’est pas super physique mais c’est un moyen de m’entretenir, de mobiliser mes articulations pour la maladie. Ça me fait du bien, ça me vide la tête. J’en ai besoin.

L’autre fois, j’ai fait 16 kilomètres dans la journée. En plusieurs fois, à force de faire pleins de petits trajets. Et puis quand je suis seule, je marche vite, c’est de la marche active.

Je vais mettre un vieux vélo d’appartement dans mon jardin. Quand tu es seule avec un enfant, tu ne peux pas toujours sortir, alors comme ça, je pourrai faire du vélo à la maison.

J’ai des vergers en face, c’est quand même plus agréable que dans la maison !

J’ai envie de retrouver une activité physique. Je ferai selon mes capacités, avec ma maladie.

Même une activité douce, ça fait du bien au corps et au moral, j’en ai besoin.

Envie de recevoir mes conseils pour être mieux dans votre corps et dans votre tête grâce au sport et rester motivée ?

Inscrivez-vous aux Capsules d’énergie, la newsletter de Celles qui bougent

Leave a Reply